CJD : 2018, l’année des PME, de l’investissement et des jeunes compétences…

0
1552
CJD

L’actualité du Centre des Jeunes Dirigeants relevant de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a été particulièrement riche et volumineuse au cours de l’année qui vient de s’écouler. La redynamisation de l’économie et de l’entrepreneuriat en Tunisie s’est positivement impactée sur l’action du centre. Depuis janvier 2018, cet organisme à donner le ton en se focalisant sur les Petites et Moyennes Entreprises et sur le financement alternatif de ces structures, axe d’attaque de la stratégie entrepreneuriale aussi bien du gouvernement tunisien que des opérateurs privés en Tunisie.

En mars 2018 un débat sur le code de l’investissement en Tunisie avait pour objectif de faire un état des lieux, un an après l’entrée en vigueur de ce texte et la publication de ses décrets d’application, dans le but d’examiner les avancés ou obstacles rencontrés lors de son application ainsi que les perspectives pour la relance économique par l’investissement à travers la vision des différentes parties prenantes. Le mois d’avril 2018 a été rythmé par le 12ème Congrès du CJD Tunisie et l’élection d’une nouvelle équipe à la tête de cette structure. Le congrès avait pour objectif de promouvoir au sein des jeunes dirigeants et l’ensemble des parties prenantes de son écosystème sa vision de l’entreprise responsable tout en mettant en évidence les difficultés et les obstacles qui peuvent entraver cette démarche. Le Congrès a été aussi l’occasion pour le CJD de présenter le projet de « La Charte de l’Entreprise Responsable » et son guide d’action.

En marge du Congrès, s’est tenue l’Assemblée Générale Élective du CJD, les adhérents du centre ont élu un nouveau Bureau Exécutif National pour le mandat 2018-2020.

Un mois après son élection, le nouveau Bureau Exécutif National du CJD a réuni ses adhérents, ses partenaires et les médias afin de présenter la stratégie du CJD 18/20. Les axes stratégiques qui vont orienter les actions du CJD pour ses deux années ont été présentés. Ces axes s’articulent principalement autour de la performance, de l’influence et du réseau. Disposant d’une nouvelle équipe et d’une stratégie claire caractérisé par des axes d’attaque bien déterminés, le CJD s’est attaqué au mois de juillet 2018 à l’amélioration du climat des affaires et la présentation des nouvelles dispositions du décret n°417. Le CJD a organisé, dans ce contexte, un Roadshow en partenariat avec le ministère de développement et de la coopération internationale – MDCI, pour présenter le décret 417 dans les régions de Sfax et Sousse. Le centre  et l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’innovation – APII ont également organisé, en ce sens, une journée d’information sur les résultats du baromètre du climat des affaires en Tunisie. La rencontre a été aussi l’occasion de signer une convention de partenariat entre le CJD et l’APII.

Plus tard en 2018, en octobre, c’était au tour du campus CJD, cette année plus de 60 JD ont participé pendant 3 jours au Campus 2018 à Hammamet. Il s’agissant d’un weekend CJD avec au menu de l’apprentissage, de la réflexion, du partage et surtout des rencontres et de la détente. Toujours avec une vision axée sur les jeunes compétences, en novembre 2018, il a été question de l’impact et les opportunités des départs des jeunes compétences sur la Tunisie en matière d’investissement ou de transfert de connaissance ainsi que des stratégies à mettre en place pour limiter ces départs d’une part et pour inciter ces compétences au retour.

Au mois de décembre 2018, le CJD a clôturé l’année en beauté avec le CJD Business awards qui a été remporté par Karim Jouini, président Directeur Général d’Expensya. Le bureau exécutif du CJD constitué par Moez Zl Ghali, et de Emna Ben yedder et Melik Gurllaty en tant que vice-présidents, a ainsi offert la somme de 10 mille dinars au lauréat de la 10ème édition du CJD Awards. Karim Jouini est suivi par Sadok Laaribi, manager d’Areva et Walid Ben Amor.

Hichem Ben Ahmed ministre du Transport a remis les prix au vainqueur. Il était accompagné par Slim Khalbous, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Abdelkoddous Saadaoui, secrétaire d’Etat à la jeunesse. Cette dixième édition a été marquée par la participation de l’ensemble des opérateurs de l’écosystème institutionnel et entrepreneurial tunisien ainsi que par un hommage qui a été rendu à ,Ines Boujbel, disparue, cette année. Rappelons que le CJD Business Awards est un concours qui vise à récompenser des jeunes dirigeants tunisiens qui se sont distingués dans le développement de leur entreprise, ainsi que dans la promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here