CEPEX : La Tunisie met le cap sur l’Afrique subsaharienne et la Libye

0
1591

Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) se lance dans une nouvelle initiative visant à conquérir les marchés de l’Afrique subsaharienne et de la Libye en 2023.

Mourad Ben Hassine, PDG du CEPEX, a souligné l’importance de ces marchés lors de la 3ème rencontre mensuelle des matinales de l’exportation, intitulée « Pour une nouvelle dynamique de développement des exportations : le CEPEX au diapason de son écosystème ».

Selon Ben Hassine, ces marchés offrent de nombreuses opportunités d’investissement et de partenariat qui pourraient contribuer à la promotion de l’économie nationale.

Dans le cadre de cette initiative, le CEPEX participe à plusieurs manifestations et rencontres professionnelles pour conquérir le marché de l’Afrique subsaharienne.

De plus, de nouvelles représentations commerciales seront ouvertes en Afrique, notamment à Dakar, la capitale sénégalaise, d’ici la fin du mois de juin 2023.

Ben Hassine a également mentionné que le CEPEX a réalisé une étude dans le cadre de son 3ème programme de développement des exportations, qui a abouti à la mise en place de 16 projets.

Ces projets portent sur des aspects réglementaires, organisationnels, techniques et commerciaux.

Certains projets sont déjà en cours de réalisation, notamment la numérisation du Fonds de promotion des exportations (FOPRODEX) et de la plate-forme des sociétés commerciales internationales.

Cependant, certains autres projets sont encore bloqués en raison du manque de ressources financières. Le CEPEX prévoit également de mettre en place une cellule de veille et de restructuration pour son portail électronique.

Fethi Bdour, chargé de mission au ministère du Commerce et du développement des exportations, a présenté la stratégie du ministère pour la période 2021-2025.

Cette stratégie comprend l’élaboration d’une stratégie de développement des exportations, la promotion des exportations, la diversification des marchés, le renforcement des exportations tunisiennes sur les marchés voisins et la conquête de nouveaux marchés africains.

Elle prévoit également la création de zones commerciales de libre échange dans les régions frontalières pour renforcer la complémentarité économique avec les pays voisins.

En outre, un programme spécifique de promotion des exportations sera mis en place, incluant l’utilisation d’outils électroniques, la simplification des procédures, le soutien aux entreprises et l’évaluation des accords commerciaux. La signature de nouveaux accords se fera sur la base de critères scientifiques.

Ainsi, la Tunisie se concentre sur l’expansion de ses exportations vers de nouveaux marchés, en particulier en Afrique subsaharienne et en Libye, en mettant en œuvre des stratégies de promotion, de numérisation et de renforcement des partenariats commerciaux. Ces initiatives devraient contribuer à la croissance de l’économie tunisienne et à la diversification de ses marchés d’exportation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here