CEED Global Conference 2018 : la Tunisie regorge d’avantages entrepreneuriaux

0
2015
CEED Global Conference 2018

Plus de 300 entrepreneurs et business leaders issus de 17 pays participent à la CEED Global Conférence organisée par CEED (Center of Entrepreneursip and Executive Development) du 18 au 19 octobre 2018. Il s’agit d’une opportunité pour les jeunes entrepreneurs et les PME pour le développement de leur rayon d’action et l’exploration de nouvelles perspectives visant à l’expansion de leurs entreprises et de leurs activités.

Grâce à l’interaction qui se fera avec les investisseurs faisant partie du réseau de CEED, les entrepreneurs tunisiens et les entreprises tunisiennes en pleine croissance pourront développer leurs réseaux entrepreneuriaux. Les offres et les options d’investissement découlant de l’action de CEED sont adaptées et spécifiques à la nature de l’écosystème entrepreneurial tunisien.

Peter Righi, directeur global de CEED a insisté sur l’intérêt fondamental de ces interactions. Il a, par ailleurs, insisté sur les programmes spécifiques adaptés aux jeunes entrepreneurs tunisiens et élaborés au niveau des activités de CEED. L’environnement entrepreneurial tunisien regorge, selon le directeur de l’ONG de qualités favorisant son expansion, à l’instar de la démographie tunisienne et du positionnement géostratégique du pays.

Daniel Rubenstein estime, pour sa part, que cette initiative est une rencontre internationale entre jeunes entrepreneurs qui consolide leur créativité et la réalisation de leurs projets. Il a également tenu un discours élogieux à l’encontre de l’écosystème entrepreneurial tunisien. Un écosystème où quelques difficultés subsistent et persistent. Des difficultés qui peuvent être dépassées grâce à l’intervention du secteur privé et de sa contribution. La coopération entre la Tunisie et les Etats-Unis prend en considération les spécificités de cet environnement et vise à son évolution en particulier dans les régions telles que Gafsa, Tataouine et Médenine. Des zones où la coopération tuniso-américaine a eu des résultats très encourageants en matière entrepreneuriale.

Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME a mis l’accent sur l’importance de cette initiative et du rôle de l’ONG CEED dans la croissance du modèle économique tunisien. Un modèle qui se caractérise par ses aspects, social et inclusif. Le ministre a rappelé que le tissu économique tunisien est composé à 90% de PME. Il faut d’une façon primordiale soutenir ces entreprises, consolider leur action et mettre en avant les success story dans ce domaine. Slim Feriani considère que des changements encourageants s’opèrent en profondeur dans des secteurs économiques prometteurs comme l’aéronautique et l’industrie automobile. L’Etat déploie les efforts nécessaires pour la réussite de cette démarche via la mise en place du cadre législatif et réglementaire, à l’instar du startup Act et de la loi organique sur les partenariats Public-Privé.

Une large majorité des responsables de CEED et des investisseurs présents au cours de l’événement ne voient en la Tunisie que des avantages favorisant l’entrepreneuriat. John Kuruvilla co-fondateur de Kalpnik Technologies et membre actif de l’ONG s’est attardé en ce sens, sur les qualités liées à la démographie tunisienne, à la densité de la population, au taux de pénétration d’internet et à l’âge moyen des tunisiens. Que des qualités selon l’homme d’affaire indien. Des avantages qui combinés avec le fait que les tunisiens maitrisent généralement deux ou plusieurs langues, en font un terrain entrepreneurial par excellence.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here