Carthage Cement remplit ses engagements envers ses partenaires et renforce sa position sur le marché en 2020

0
673
Carthage Cement

Lors d’une conférence de presse tenue au siège de la Bourse de Tunis aux Berges du Lac I, lundi 22 mars 2021, les résultats de la situation financière de Carthage Cement pour l’année 2020 ont été annoncés en présence du directeur général de la société M.Brahim Sanaa et le directeur général de Al Karama Holding, M. Adel Grar.

Le directeur général de Carthage Cement a annoncé lors de la communication que la société maintenait une position honorable parmi ses concurrents sur le marché tunisien avec un taux de présence de 23,99% en 2020 contre 21,76% en 2019. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 253 MDT contre 249,6 MDT en 2019 soit une hausse de 1,4%.

Grâce aux réformes structurelles et les compétences 100% tunisiennes, l’entreprise a pu atteindre des cadences de production atteignant les 1 424 998 tonnes de ciment l’année dernière, contre 1 431 268 tonnes en 2019.

Les ratios d’exportation de la société ont atteint 9,66% l’an dernier, contre 9,99% en 2019. Malgré la crise pandémique de la Covid-19 et les fluctuations du marché, la part de marché de Carthage Cement est passée de 21,7% en 2019 à 24% en 2020 confirmant sa position de leader pour la 3ème année consécutive.

M. Brahim Sanaa a estimé que l’année 2020 a été une année fructueuse en termes de résultats de levée de capital et de respect de l’engagement de Carthage Cement devant ses partenaires (banques et Al Karama Holding Corporation) qui ont accordé leur confiance aux collaborateurs de l’entreprise. Ceci a permis d’obtenir un résultat d’exploitation de 100 millions de dinars, des bénéfices d’un montant net de 19 millions de dinars, malgré les répercussions de la pandémie sur les ventes et la production.

Le Directeur Général a ajouté qu’ils avaient réussi à réaliser les aspirations énoncées à cet égard:

– L’augmentation du capital de 171 millions de dinars à 343 millions de dinars

– La réduction des taux d’endettement de l’entreprise d’environ 30% et le convertissement d’une partie de ces excédents bancaires en contributions aux bénéfices des actionnaires des banques à hauteur d’environ 19%.

– La production de 560 mille tonnes de clinker au cours du dernier trimestre de 2020

M. Brahim Sanaa a indiqué que les chiffres enregistrés en 2021 sont très encourageants et respectent ce qui a été communiqué dans le plan d’affaires soumis à la Bourse et aux partenaires.

Création d’une succursale de l’entreprise en Italie pour faciliter l’exportation vers le marché européen

Lors de la conférence de presse, il a été annoncé que la société Carthage Cement établirait une succursale en Italie pour faciliter la commercialisation de ses produits à un taux de production d’environ 150 000 tonnes vers les marchés européens.

Il a également été annoncé que l’entreprise se dirigeait vers le marché libyen, suite aux demandes intenses de ce pays pour ses produits.

La société a obtenu des résultats positifs lors de son internationalisation vers les pays africains depuis 2018, avec l’exportation cette même année de 568 000 tonnes de clinker. Carthage Cement a donc un fort intérêt à exporter cette matière vers le marché italien et autres.

Attentes et optimisme pour atteindre des taux de production et d’exportation significatifs en 2021

Les superviseurs de Carthage Cement prévoient de produire environ 1750 mille tonnes de clinker et de commercialiser 1500 milles tonnes sur le marché local et 520 milles tonnes consacrées à l’exportation. Ceci dans le but d’atteindre un résultat d’exploitation de 136 MDT et ainsi un résultat net de 50 MDT.

De son côté, le directeur général de Karama Holding, Adel Grar, a estimé que ce qui a été réalisé par le conseil d’administration de Carthage Cement est très encourageant pour l’investissement et la confiance dans son avenir, considérant que ce qui a été réalisé est le résultat d’efforts intenses et sérieux de restructuration.

5 dossiers d’investisseurs tunisiens et étrangers pour mettre de côté 58,2% du capital

Adel Grar a annoncé, lors de la conférence de presse, l’achèvement de l’examen préalable de l’offre initiale et des demandes de transfert pour la dissolution de 58,2% du capital de Carthage Cement, qui représente une aide directe et indirecte de l’État, 5 dossiers ayant été retenus pour des Investisseurs tunisiens et étrangers du Qatar, d’Espagne, du Portugal et d’Afrique. ..

Les offres seront ouvertes fin mai 2021 après la suspension des négociations sur les actions jusqu’à ce que les cinq investisseurs soumettent leurs offres financières afin de choisir la meilleure d’entre elles, ce qui contribuera à pousser l’entreprise vers plus de succès.

Lors d’une conférence de presse tenue au siège de la Bourse de Tunis aux Berges du Lac I, lundi 22 mars 2021, les résultats de la situation financière de Carthage Cement pour l’année 2020 ont été annoncés en présence du directeur général de la société M.Brahim Sanaa et le directeur général de Al Karama Holding, M. Adel Grar.

Le directeur général de Carthage Cement a annoncé lors de la communication que la société maintenait une position honorable parmi ses concurrents sur le marché tunisien avec un taux de présence de 23,99% en 2020 contre 21,76% en 2019. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 253 MDT contre 249,6 MDT en 2019 soit une hausse de 1,4%.

Grâce aux réformes structurelles et les compétences 100% tunisiennes, l’entreprise a pu atteindre des cadences de production atteignant les 1 424 998 tonnes de ciment l’année dernière, contre 1 431 268 tonnes en 2019.

Les ratios d’exportation de la société ont atteint 9,66% l’an dernier, contre 9,99% en 2019. Malgré la crise pandémique de la Covid-19 et les fluctuations du marché, la part de marché de Carthage Cement est passée de 21,7% en 2019 à 24% en 2020 confirmant sa position de leader pour la 3ème année consécutive.

M. Brahim Sanaa a estimé que l’année 2020 a été une année fructueuse en termes de résultats de levée de capital et de respect de l’engagement de Carthage Cement devant ses partenaires (banques et Al Karama Holding Corporation) qui ont accordé leur confiance aux collaborateurs de l’entreprise. Ceci a permis d’obtenir un résultat d’exploitation de 100 millions de dinars, des bénéfices d’un montant net de 19 millions de dinars, malgré les répercussions de la pandémie sur les ventes et la production.

Le Directeur Général a ajouté qu’ils avaient réussi à réaliser les aspirations énoncées à cet égard:

– L’augmentation du capital de 171 millions de dinars à 343 millions de dinars

– La réduction des taux d’endettement de l’entreprise d’environ 30% et le convertissement d’une partie de ces excédents bancaires en contributions aux bénéfices des actionnaires des banques à hauteur d’environ 19%.

– La production de 560 mille tonnes de clinker au cours du dernier trimestre de 2020

M. Brahim Sanaa a indiqué que les chiffres enregistrés en 2021 sont très encourageants et respectent ce qui a été communiqué dans le plan d’affaires soumis à la Bourse et aux partenaires.

Création d’une succursale de l’entreprise en Italie pour faciliter l’exportation vers le marché européen

Lors de la conférence de presse, il a été annoncé que la société Carthage Cement établirait une succursale en Italie pour faciliter la commercialisation de ses produits à un taux de production d’environ 150 000 tonnes vers les marchés européens.

Il a également été annoncé que l’entreprise se dirigeait vers le marché libyen, suite aux demandes intenses de ce pays pour ses produits.

La société a obtenu des résultats positifs lors de son internationalisation vers les pays africains depuis 2018, avec l’exportation cette même année de 568 000 tonnes de clinker. Carthage Cement a donc un fort intérêt à exporter cette matière vers le marché italien et autres.

Attentes et optimisme pour atteindre des taux de production et d’exportation significatifs en 2021

Les superviseurs de Carthage Cement prévoient de produire environ 1750 mille tonnes de clinker et de commercialiser 1500 milles tonnes sur le marché local et 520 milles tonnes consacrées à l’exportation. Ceci dans le but d’atteindre un résultat d’exploitation de 136 MDT et ainsi un résultat net de 50 MDT.

De son côté, le directeur général de Karama Holding, Adel Grar, a estimé que ce qui a été réalisé par le conseil d’administration de Carthage Cement est très encourageant pour l’investissement et la confiance dans son avenir, considérant que ce qui a été réalisé est le résultat d’efforts intenses et sérieux de restructuration.

5 dossiers d’investisseurs tunisiens et étrangers pour mettre de côté 58,2% du capital

Adel Grar a annoncé, lors de la conférence de presse, l’achèvement de l’examen préalable de l’offre initiale et des demandes de transfert pour la dissolution de 58,2% du capital de Carthage Cement, qui représente une aide directe et indirecte de l’État, 5 dossiers ayant été retenus pour des Investisseurs tunisiens et étrangers du Qatar, d’Espagne, du Portugal et d’Afrique. ..

Les offres seront ouvertes fin mai 2021 après la suspension des négociations sur les actions jusqu’à ce que les cinq investisseurs soumettent leurs offres financières afin de choisir la meilleure d’entre elles, ce qui contribuera à pousser l’entreprise vers plus de succès.

Rating: 3.5/5. From 1 vote.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here