Brahim Debbache : Les entreprises allemandes, un pilier de l’emploi en Tunisie avec des perspectives prometteuses pour 2025

0
429
AHK Tunisie

Brahim Debbache, vice-président de la Chambre Tuniso-Allemande de l’industrie et du Commerce (AHK), a présenté aujourd’hui, le 5 juillet 2024, les résultats de l’enquête annuelle de l’AHK Tunisie sur la situation des entreprises allemandes opérant dans le pays.

L’enquête, qui a enregistré un taux de réponse de 30 à 35%, s’est concentrée sur les perceptions des entreprises allemandes en Tunisie, les défis qu’elles rencontrent, et leurs perspectives d’avenir.

S’exprimant sur les ondes d’Express FM, il a précisé que les entreprises allemandes emploient environ 90 000 personnes en Tunisie, faisant d’elles l’un des plus grands employeurs étrangers du pays.

Plus de 47% des entreprises ont augmenté leurs effectifs, ce qui reflète une dynamique positive en termes de création d’emplois. Quant à l’environnement d’investissement, 85% des répondants le jugent favorable.

La majorité des entreprises allemandes en Tunisie génèrent un chiffre d’affaires inférieur à 15 millions de dinars, tandis qu’environ 5% d’entre elles réalisent plus de 500 millions de dinars annuellement. Le rapport montre que 81% des entreprises allemandes ont vu leur chiffre d’affaires augmenter par rapport à l’année précédente, indiquant une croissance soutenue et des investissements significatifs.

Concernant les secteurs d’activité, 47% de ces entreprises opèrent dans l’industrie, suivies par les services et l’agriculture.

Cependant, Brahim Debbache a souligné certains défis persistants, notamment les relations avec la douane et l’administration, critiquées pour la lenteur bureaucratique et les complications dans les activités d’import-export. Pour remédier à ces obstacles, la chambre allemande collabore étroitement avec le gouvernement afin de simplifier les procédures administratives et encourager la digitalisation des entreprises. Malgré ces efforts, ces défis continuent de freiner les investissements.

Malgré ces difficultés, l’optimisme reste de mise. « Les prévisions pour 2025 sont prometteuses, avec une augmentation prévue de 25% des effectifs », a estimé Debbache.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here