BNA Bank : Redressement de l’activité et des performances

0
314
BNA

L’intermédiaire en Bourse, BNA Capitaux vient de publier une note d’analyse consacrée à la banque publique.

Selon cette note, en 2022, la BNA a continué à consolider ses acquis notamment en matière de collecte de dépôts et distribution de crédits, compression de charges ainsi qu’une politique de recouvrement agressive.

En effet et au terme de l’exercice écoulé, la BNA a affiché une accélération de son activité de crédit avec une croissance des engagements de 9,6%, lui permettant de franchir la barre des 14,1 milliards de dinars, et maintenir ainsi sa première place en tant que première banque distributrice de crédits.

L’encours des dépôts s’est élevé à 11 068MD en progression de 12,3% par rapport à 2021. L’évolution des dépôts a été alimentée par les dépôts à terme (+25,6% à 4 552MD) ainsi que les dépôts d’épargne (+8,3% à 3 616MD).

Cela étant, la BNA demeure toujours le 2ème collecteur de la place. De plus et afin de consolider davantage ses ressources, la banque a émis en 2022 un emprunt obligataire sans recours à l’appel public à l’épargne pour un montant de 150MD.

Côté exploitation, le PNB de la banque a affiché un accroissement de 6,8% à 907,5MD tiré essentiellement par les revenus de son portefeuille qui ont cru de 31,1%.

Les performances enregistrées au niveau de l’exploitation bancaire se sont nettement répercutées sur la productivité de la banque avec une appréciation du coefficient d’exploitation de 260pb pour s’établir à 38,5% en 2022, dénotant ainsi une meilleure optimisation des charges opérationnelles.

Le redressement de l’activité intrinsèque de la BNA n’est plus à démontrer et les avancées réalisées durant les dernières années au niveau de la restructuration financière, organisationnelle et opérationnelle lui ont valu d’atteindre un nouveau palier de résultat et de fonds propres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here