BCT – OTIC : Vers une réforme des frais bancaires en Tunisie

0
285

La direction générale de la supervision bancaire de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) et l’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC) ont récemment tenu une réunion cruciale.

Cette rencontre avait pour objectif d’évaluer la mise en œuvre de la circulaire n°2024-3 de la BCT. Émise le 29 janvier 2024, cette circulaire vise à réduire les tarifs de 6 commissions bancaires, principalement pour les clients dont le revenu mensuel net est inférieur à 1500 dinars. Cette mesure exceptionnelle s’étale sur un an et vise à alléger le fardeau financier pour cette tranche de la clientèle.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, Lotfi Riahi, président de l’OTIC, a souligné que les plaintes des clients concernant les frais bancaires excessifs, les commissions sur les comptes bloqués et le manque de transparence sur les frais étaient au cœur des discussions. Il a noté que la question des frais sur les comptes bloqués était en grande partie résolue, avec une possibilité pour les titulaires de compte de déposer des réclamations auprès de la BCT. Riahi a insisté sur la nécessité de renforcer le cadre réglementaire pour garantir plus de transparence dans les relations banque-client. Il a révélé que des efforts étaient en cours pour collaborer avec la BCT à cet égard.

La réunion a également abouti à des décisions concrètes pour améliorer la transparence des relevés bancaires en incluant tous les détails sur les frais, ainsi que la création d’une équipe de supervision pour vérifier l’application des mesures directement dans les banques.

Une des décisions clés fut d’exiger une autorisation préalable de la BCT pour toute augmentation des commissions bancaires à partir de 2025, soulignant ainsi l’engagement envers la protection des intérêts des consommateurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here