BAD : Le PIB de l’Afrique pourrait ralentir à 4,1% en 2022

0
407
La BAD

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de dévoiler son rapport sur les Perspectives économiques africaines 2022, à Accra, capitale du Ghana, lors des Assemblées annuelles du Groupe de la BAD qui se tient du 23 au 27 mai 2022.

D’après ce rapport, la croissance du PIB de la Tunisie devrait atteindre 2,5% en 2022. En effet, la BAD prévoit que l’inflation devrait être plus élevée en 2022, en raison du conflit russo-ukrainien, qui a provoqué une flambée des prix du pétrole et des denrées alimentaires sur les marchés mondiaux. Cependant, la BAD estime que la croissance devrait augmenter à 3,2% en 2023, « grâce à une politique monétaire prudente et à l’apaisement des tensions inflationnistes extérieures ».

En Afrique, la croissance pourrait ralentir à 4,1% en 2022 et rester « gelée » à ce niveau en 2023. 

La BAD explique que cela est dû à la persistance de la pandémie et des pressions inflationnistes causées par la guerre entre la Russie et l’Ukraine, principaux fournisseurs de céréales au continent africain.

Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, a souligné « Le continent a besoin d’urgence d’une politique anticyclique, outre l’octroi de subventions. Et ce pour atténuer l’impact de la hausse des coûts alimentaires et de l’énergie. »

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here