BAD : Lancement de l’étude « Profil entrepreneurial de la Tunisie »

0
382

La Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé le lancement de l’étude « Profil entrepreneurial de la Tunisie ».

Cette initiative a été lancée à l’occasion de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, lors d’un atelier de consultation organisé par la Task Force pour l’Entrepreneuriat et les TPME pour des impacts sur l’emploi en Afrique du Nord.

Ce groupe de travail a été mis en place conjointement par le Groupe de la BAD, à travers son initiative « Entrepreneurship Innovations and Advice – North Africa » (EInA), et par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

L’atelier, qui a été ouvert officiellement par Abdelkader Jemmali, chef de cabinet du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, visait à consulter les acteurs de l’écosystème entrepreneurial sur les priorités stratégiques que devrait aborder l’étude « Profil entrepreneurial de la Tunisie ».

L’intérêt de cette étude tient au fait que la Tunisie a l’objectif de créer suffisamment d’emplois de qualité afin de réduire les disparités socioéconomiques entre les régions et les différentes catégories de la population. Les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) représentent aujourd’hui environ 70% de l’emploi en Tunisie et leur développement représente un potentiel de création d’emplois non négligeable.

Cette étude est basée sur une enquête approfondie du profil entrepreneurial de la Tunisie, représentative du marché du travail et des spécificités de l’entrepreneuriat : entrepreneuriat potentiel ou établi, répartition géographique, genre, contraintes vécues par les entrepreneurs et besoins spécifiques. L’étude intègrera des informations inédites sur les capacités intrinsèques et leur rôle dans le parcours entrepreneurial.

 

Les recommandations qui découleront de cette étude alimenteront les politiques et les programmes publics, ainsi que les opérations des partenaires dans le cadre de l’appui à l’entrepreneuriat et au développement des TPME afin de créer des emplois durables.

Malinne Blomberg, directrice générale adjointe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord, a déclaré, dans son discours d’ouverture, « Nous nous attendons à ce que la réalité du terrain guide l’action à la fois au niveau politique, mais aussi celle des partenaires. L’originalité de cette enquête, déjà réalisée par la Banque africaine de développement via EInA au Maroc, consiste à fournir des informations sur les caractéristiques et les contraintes des entrepreneurs, y compris au niveau régional, incluant celles portées par les femmes, ceci afin de guider une réponse sur mesure ».

Pour sa part, Richard Jones, directeur du financement et du développement des PME à l’Est et au Sud de la Méditerranée  de la BERD, a précisé : « Les données d’enquête existantes montrent qu’il existe un énorme potentiel entrepreneurial en Tunisie. Les opportunités commerciales perçues sont multiples, mais il y a des facteurs qui freinent les petites entreprises. Cette enquête a pour objectif de comprendre comment libérer le potentiel entrepreneurial tunisien et de renseigner les choix politiques pour soutenir le développement des PME du pays ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here