Autonomisation de la jeunesse pour une démocratie locale en Tunisie « Injedeed »

0
892
Injedeed

Une communauté de jeunes, municipalités, ONG et presse s’est rassemblée autour du webinaire, le 18 janvier 2021 à 16H pour communiquer sur le lancement du projet « Injedeed » suite à l’invitation du Président de Tamkeen For Develpement, Mr Nabil GHALLEB.

Ce deuxième projet lancé par Tamkeen For Development soutenu grâce à la confiance que lui a attribuée le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie, bailleur de Fonds avec une enveloppe de 220 000 $ (USD), équivalement à près de 550 000 DT, pour sa pertinence et son innovation , relève à la fois de l’innovation sociale appliquée pour une démocratie locale pour une meilleur qualité de vie citoyenne pour les jeunes et la commune.

Pour marquer son intérêt au projet « Autonomisation de la jeunesse pour une démocratie locale en Tunisie » « Injedeed », la Directrice Exécutive du Fonds des Nations Unies pour la Démocratie, Mme Annika SAVILL, n’avait pas hésiter d’enregistrer un discours de soutien depuis New York, retransmis durant le webinaire en live qui s’est déroulé sur la page Face Book de Tamkeen For Development.

Pour rappel, le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie a pour objectif de soutenir la phase de transition et de consolidation de la démocratisation par des fonds alloués à des organisations de société civile dans différents pays.

Quant à Tamkeen For Developement, sa mission est de préparer les populations vulnérables pour l’entrepreneuriat et pour l’auto-emploi en s’assurant de leur accès à l’équcation et aux formations professionnelles nécessaires et en les accompagnant dans le montage et le démarrage de leur projet.

Un projet Innovant et porteur d’utilité sociale pour la jeunesse et sa commune dans les municipalités de (Maagoula : gouvernorat de Beja ; Ezzahra : gouvernorat de Ben Arous ; Ghargimaou : gouvernorat de Jendouba ; Reggueda : gouvernorat de Kairouan ; Mahdia : gouvernorat de Mahdia et Bardo : gouvernorat de Tunis).

Débuté en juillet 2020, et s’étalera sur 24 mois, le projet « Autonomisation de la jeunesse pour une démocratie locale en Tunisie » outillera 240 jeunes pour être des facilitateurs et 36 jeunes pour devenir des auditeurs sociaux. Il formera également 90 membres du conseil municipal des six municipalités choisies. Le projet céera au sein de chacune d’entre elles, une unité d’innovation sociale gérée par une plateforme.

Au total 02 projets participatifs par commune sélectionnés et votés par les jeunes à travers son comité jeunesse seront financés par les communes.

Partenaires au projet : Association Européenne pour la Démocratie Locale (ALDA), Audit Risk Consulting, H-Corp et Zitouna Tamkeen.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here