Après la Tunisie, Dabchy vise la région MENA

0
952

Le média « La Tribune Afrique » a rencontré les fondateurs de la startup tunisienne Dabchy, Ghazi Ketata, Ameni Mansouri et Oussama Mahjoub, pour un entretien exclusif.

Dans cette interview, les fondateurs ont confié leur ambition de s’étendre sur la région MENA. Les opérations débuteront début 2023 en Egypte et puis au Maroc, en Algérie et en Arabie Saoudite. La startup envisage par la suite de se lancer en Afrique subsaharienne.

Les fondateurs ambitionnent de s’implanter dans cinq pays d’ici 5 ans, avec une centaine de collaborateurs répartis dans ces nouvelles géographies.

Dabchy lève actuellement une série A de 3 millions d’euros pour accompagner son développement territorial.

Fondée en 2016, la startup tunisienne compte sur sa plateforme un million d’utilisateurs, soit près de 10 % de la population tunisienne, plus de 100 000 visiteurs et 25 000 nouveaux inscrits par mois avec un montant des ventes s’élevant à 1,2 million de dollars pour l’année 2021. En 2022, Dabchy a totalisé 75 000 articles déposés sur mensuellement sur la plateforme avec un nouvel article enregistré toutes les 40 secondes. Plus de 2,2 millions d’articles sont disponibles en ligne. Le « Vinted tunisien » a bénéficié du soutien de sociétés d’accompagnement telles que Flat6Labs qui leur a fourni 60 000 dollars en 2018 ou encore Bridge by Digital Africa qui leur a accordé un prêt de 150 000 euros. Dabchy a également obtenu son premier Seed Fund de 300 000 dollars de la part de « 500 Startups », de fonds saoudiens (Vision Ventures et Daal Ventures) et de Business Angels et Orange Ventures a investi 100 000 euros dans Dabchy.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here