Après la SONEDE, le contrôle administratif épingle le ministère de l’Equipement

0
2112
ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire

Le 24ème rapport annuel de la haute instance de contrôle administratif a révélé plusieurs dépassements et des soupçons de conflit d’intérêts et de favoritisme dans l’attribution de plusieurs autorisations se rapportant à l’affichage d’enseignes publicitaires et des marchés de travaux publics au sein du ministère de l’équipement et de l’aménagement du territoire.

Ce rapport a, en ce sens, épinglé la direction régionale de l’équipement de Tunis. Des autorisations d’affichage d’enseignes publicitaires ont, en effet, été délivrées à une présumée parente de l’un des chefs de division au sein de l’administration. Un autre responsable de l’administration en question, aurait attribué à une agence de promotion immobilière plusieurs autorisations successives revêtant un caractère frauduleux flagrant.

Un responsable du ministère de l’équipement a affirmé que ces dépassements sont considérés comme étant des soupçons de corruption, le dossier a été transmis à la justice.

Il s’agit du deuxième organisme public épinglé par ce rapport de la haute instance de contrôle administratif qui a d’ores déjà évoqué des dépassements au sein de la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) qui prévoie de revoir à la hausse le coût de l’approvisionnement en eau pour les particuliers, en vue de combler son déséquilibre financier. Un déséquilibre avoisinant les 39 millions de dinars, alors que les dettes des organismes publics à l’encontre de la SONEDE s’élèvent à plus de 38 millions de dinars

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here