Amel Saidane :« Betacube a l’intention de développer des stars de l’innovation et du business numérique qui puissent s’exporter en Europe ou en Afrique.»

0
882
Amel Saidane, CEO & Co-Founder à Betacube

Interview avec Amel Saidane, CEO & Co-Founder à Betacube.

Pouvez-vous vous présenter ? Nous parler de vous et de votre parcours ?

Tout juste titulaire de mon diplôme en ingénierie électrotechnique à l’Université Leibniz de Hanovre en Allemagne en 2003, j’ai commencé à travailler dans diverses multinationales où ça m’a permis très tôt d’être proche de la réalité des entreprises. J’ai rapidement compris que je voulais explorer un nouvel horizon de ma spécialité. Dès lors, j’ai entamé un master en Digital Economy à l’Université du Maryland aux Etats-Unis à distance pendant que je travaillais chez Nokia Siemens. J’ai commencé à ressentir un réel intérêt pour le monde de l’entreprenariat et des startups, après mon passage chez Microsoft. Dès lors, j’ai rapidement su que ma vocation allait de pair avec ces nouvelles entreprises technologiques. Aujourd’hui, je continue toujours d’explorer ce domaine avec autant d’enthousiasme qu’avant. 

Après 10 ans au sein de multinationales telles que Microsoft, Nokia Siemens et Siemens, principalement dans des postes de sales et gestion de clients,  j’ai eu l’occasion de gagner les bons réflexes en business. Ce parcours m’a permis de comprendre  les dynamiques du marché tunisien ainsi que les lacunes et les opportunités qui le composent.  

J’ai eu l’opportunité de développer mon  expertise dans la transformation digitale, à travers des missions de conseil en stratégie, innovation et transformation digitale auprès d’entreprises et d’organismes de coopération internationale mais aussi à travers une contribution active dans des réseaux internationaux spécialisés.  En tant que membre du Board du Digital Center of Excellence – UN Economic Commission for Africa et en tant que membre du conseil “Digital Arabia Network”, une plateforme qui connecte la communauté du numérique dans la région MENA,  j’ai été au plus près de la réalité des entreprises et ai vu une jeune Tunisie florissante et créative qui n’a rien à envier à la sphère entrepreneuriale internationale. 

En 2015, j’ai co-fondé une startup autour de la gestion des connaissances et de la carrière. Cette  expérience à travers laquelle j’ai découvert les challenges de l’écosystème tunisien m’a motivée à co-fonder l’association “TunisianStartups” avec de nombreux entrepreneurs. Cette association  fédère et donne une voix à l’écosystème entrepreneurial en Tunisie depuis 2016. Quelques années plus tard,  après l’opérationnalisation de la loi du StartupAct, je suis également devenue un des 9 membres du Collège des Startups, la commission gouvernementale qui octroie les labels aux Startups. 

L’écosystème entrepreneurial, le “business development” et la gestion d’entreprise est mon terrain de prédilection depuis de nombreuses années, je suis une activiste de l’innovation et du numérique partant du principe qu’il faut toujours partir de là où le monde est, tel qu’il est, et parfois, il faut savoir le bousculer. Le marché tunisien est face à un grand challenge qui est le monde de demain, nous avons la volonté et les connaissances pour le faire progresser et le positionner dans un rang compétitif de taille. C’est pourquoi depuis 2018, j’ai co-fondé Betacube, un venture builder spécialisé en startups B2B fintech et mobilité qui vise à accompagner des entrepreneurs en Tunisie et à l’international. 

Avec la création de Betacube, quels sont vos objectifs précis ?

J’ai co-fondé Betacube en partenariat avec Wevioo, avec le soutien de l’Union Européenne et Expertise France à travers le programme Innov’i – EU4Innovation. Ce dernier est un projet d’appui à l’écosystème de l’entrepreneuriat et de l’innovation en Tunisie, financé par l’Union Européenne et qui vise à soutenir le renforcement, la structuration et la valorisation de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat tunisien. 

Betacube permet de construire des startups dans la Fintech et la mobilité, nos startups sont internationales par conception. 

Nous nous définissons comme étant un venture builder aussi appelés Company Builders ou Startup Studio car en partenariat avec des entrepreneurs, nous co-construisons et faisons décoller rapidement et efficacement de nouvelles startups en tirant parti des connaissances et de ressources partagées. Comment fonctionne le business model d’un Venture Builder : ils développent un portefeuille d’entreprises  et détiennent des parts de ces différentes structures. 

Nous nous positionnons comme co-fondateurs d’entrepreneurs, indépendamment de leur pays de résidence. Nous nous associons à des entrepreneurs sélectionnés déjà au stade de l’idéation. Les idées de business peuvent provenir d’entrepreneurs ou de partenaires corporate exprimant un besoin business. Nous accompagnons :

  • le processus d’idéation ;
  • la constitution des équipes entrepreneuriales en trouvant les bons co-fondateurs ;
  • la préparation de la startup à la levée de fonds, à la stratégie et à la gestion d’entreprise ;
  • en donnant accès à des ressources partagées et des experts du réseau. 

Nous avons accès à un pool de 350 ingénieurs et développeurs de haut niveau chez Wevioo auquel nous pouvons faire appel à des conditions préférentielles pour construire le MVP – Most Valuable Player–  le plus rapidement possible.

Nous croyons chez Betacube que chaque startup est différente et nécessite donc un accompagnement personnalisé. Pour permettre cela, nous avons mis en place un environnement de travail digital pour permettre une collaboration conviviale à distance et une gestion des connaissances.

Nous comptons à notre actif aujourd’hui un portefeuille de six startups et une multitude de partenariats, notamment pour accompagner les corporates dans leur processus d’innovation. Parmi nos startups : une solution d’IA pour la gestion d’actifs, une solution de paiement crossboarder, une plateforme «Buy now pay later», un système de gestion des transports pour n’en nommer que quelques-unes.

Nous cherchons des entrepreneurs exceptionnels, en Tunisie mais aussi parmi la diaspora tunisienne notamment en France et en Allemagne, sachant que notre programme est 100% digital et, est indépendant du lieu de résidence de l’entrepreneur, ce qui permet ainsi de tirer parti du meilleur des deux mondes.

Nous recherchons également des entreprises intéressées à résoudre leurs problèmes en développant avec nous des solutions/startups innovantes. Nous sommes aussi à la recherche d’investisseurs en pré-amorçage et amorçage et business angels intéressés par un pipeline de startups co-fondées par des tops talents et dé-risquées par un programme d’accompagnement. 

Nous avons pu vous lire avant de vous rencontrer et une de vos idées a retenu notre attention. Vous avez déclaré que l’année 2019 était particulièrement propice à la construction de startups. Parlez-nous du contexte de la création de Betacube ? 

Betacube a été co-fondé par Wevioo et Amel Saidane autour d’une vision commune de :

  • construire un projet phare pour la région, capable de créer des startups technologiques qui répondent au besoin de l’entreprise et qui soient capables de se développer à l’international ;
  • créer un écosystème d’innovation technologique où les talents tunisiens ainsi que la Diaspora tunisienne peuvent se connecter avec le monde, créer des entreprises prospères et outiller des industries en pleine transformation numérique.

Avec Betacube, créer sa startup devient flexible, faisable à distance et donc particulièrement adaptée à la diaspora tunisienne et aux talents internationaux.

Le «Betacube Circle» est le cercle le plus étendu de Betacube qui  comprend un réseau solide de conseillers et de spécialistes, des entreprises partenaires qui co-innovent avec nous.

A propos de Wevioo : 

Depuis sa création en 1998, le groupe Wevioo accompagne ses clients dans leurs projets de transformation digitale en leur apportant son expertise et son savoir-faire à travers son offre de services dans le Consulting, le Digital et les Solutions embarquées.

En partenaire engagé Wevioo apporte à ses clients les dernières solutions d’innovation digitale parfaitement adaptées à leurs enjeux d’agilité, de performance et de développement. 

Le Groupe Wevioo a développé maintenant depuis plus de 20 ans une forte présence à l’international et opère principalement sur les secteurs de la Supply Chain, de l’Industrie, de la Finance, de la Technologie et des Secteurs Public.

Wevioo est fort de plusieurs centaines de projets exigeants menés à l’international par ses experts métier et technologiques dans plus de 30 pays d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Afrique et du Moyen-Orient. 

Parlez-nous de vos activités ? 

1-The Tunisian Hub

Why communities in the tech space :

Partager des connaissances et des expériences et acquérir de nouvelles compétences : cela n’est possible que si la communauté est active et ouverte d’esprit. Nous croyons en la cooptation, car ensemble, avec d’autres entreprises (même concurrentes), nous pouvons gagner plus : de nouveaux contacts et des projets plus sophistiqués. Cette approche renforce la position de l’écosystème de l’innovation tunisienne.

La Tunisie bénéficie d’une communauté de l’innovation distribuée, notamment grâce à une diaspora qui a bénéficié d’études universitaires dans les meilleures universités d’Europe et qui compte aujourd’hui des dirigeants haut placés dans des entreprises de renommée internationale mais aussi des entrepreneurs dans différents domaines.  

Plusieurs débats et rencontres s’organisent chaque année pour renouveler le constat qu’il faut mettre en place des cadres qui associent la diaspora tunisienne au développement économique et social de la Tunisie. Le contexte actuel (COVID-19) nous invite à imaginer de nouvelles méthodes vu les contraintes que cela apporte à notre mobilité.

Différentes rencontres et discussions avec les membres de la Diaspora tunisienne dans le monde ont souligné l’urgence de proposer des schémas innovants pour connecter les différents acteurs de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Les solutions numériques offrent aujourd’hui diverses possibilités, notamment à travers Slack, une solution de collaboration intuitive et couramment utilisée par les startups partout dans le monde. Slack a fait la une des médias internationaux dernièrement suite à son acquisition par Salesforce (27,7 Billions Dollars). 

Alors si vous êtes entrepreneur, expert, mentor, business angel, corporate souhaitant vous connecter avec les innovateurs tunisiens du monde,  nous vous invitons à vous inscrire et contribuer à un monde de collaboration sans frontières à travers le slack The Tunisian Hub lancé par Betacube : https://thetunisianhub.betacube.io

Cette communauté est conçue pour aider les entrepreneurs et les professionnels du monde entier à partager des expériences et échanger autour de l’écosystème tunisien des startups et de ses connexions au monde.

2-Collaboration with Corporates

Nous organisons des rencontres mensuelles, sous forme de webinar  «Betacube & Friends», où nous discutons avec des experts internationaux de sujets spécialisés tels que :

  • Les tendances Fintech en Tunisie et dans le monde ;
  • La logistique à l’ère de l’e-Commerce ;
  • Comment les corporates innovent-ils ? 

Lors de cette dernière rencontre, Ricardo Marvao, co-fondateur de Beta-i a souligné que les entreprises qui n’innovent pas finiront par disparaître : «innovate or die». Des experts en innovation de Lufthansa et d’Airbus étaient également présents durant ce webinar et ont permis d’explorer les approches de mise en œuvre de l’innovation dans l’entreprise et comment l’entreprise collabore avec l’écosystème de l’innovation. Les entreprises ayant un état d’esprit de «problem solving» ont reconnu l’urgence de trouver les meilleures solutions pour les défis spécifiques d’entreprise. En collaborant avec des innovateurs du monde entier, les entreprises peuvent y parvenir plus rapidement et à moindre coût avec l’avantage supplémentaire de rester à l’avant-garde, en exploitant les dernières technologies.

Et c’est justement en partenariat avec Beta-i que Betacube propose des schémas d’accompagnement des corporates. Nous accompagnons des entreprises ou chaînes de valeurs à identifier les challenges qui peuvent être résolus grâce à des solutions innovantes et nous les aidons à “scouter”, trouver les meilleures startups au monde qui apportent une solution à ces problèmes. Nous accompagnons aussi la collaboration entre ces deux acteurs pour maximiser l’impact sur le business. 

3-Co-création de startups: 

En partenariat avec des entreprises, Betacube co-crée des startups avec un schéma qui peut aller du partage de revenu au co-investissement pour une diversification business. Cette approche permet à chacun de garder le focus sur son core business : l’innovation part d’un besoin marché, les startups auront la possibilité de tester rapidement leur solution dans un environnement réel et les entreprises bénéficient rapidement de solutions innovantes. 

4-Incubation as a service :

En collaboration avec des programmes internationaux, nous proposons des programmes d’incubation où nous apportons notre expertise en tant que Betacube pour “designer” des programmes spécifiques avec nos partenaires. En collaboration avec le Global Project Partners, une ONG berlinoise et le réseau TheNextWomen Tunisie, nous lançons un programme pour des startups lancées par des femmes scientifiques, chercheuses ou professeurs d’université. Nous lançons également prochainement un programme pour les Startups Fintech montées par des femmes entrepreneurs de la région MENA. 

5-Tech Due diligence as a service:

Nous offrons un accompagnement aux investisseurs en Startups, Venture Capital, pour évaluer la solidité et les choix technologiques des startups dans leur pipeline. Nous évaluons aussi bien la technologie que le produit, l’architecture, les talents et outils et méthodologies utilisées par la startup.

Perspectives d’avenir : 

Pouvez-vous nous parler du credo d’être un accélérateur de croissance de cet écosystème entrepreneurial ? 

Nous pensons que les opportunités de développement et de rupture sont à chercher dans la région MENA et en Afrique, ce sont des écosystèmes loin d’être faciles, mais l’opportunité appartient à ceux qui ont le courage de défier les barrières. 

Le monde entier se transforme grâce au digital, offrant de nouveaux business modèles et une opportunité d’accélération de la croissance économique sans précédent. Nous nous devons de saisir cette opportunité. 

Le Venture builder est une structure qui permet d’identifier les besoins marché, les matcher avec les meilleurs entrepreneurs et les transformer en business innovants et scalables. 

Nous avons mis en place une stratégie de croissance connectant l’expertise et écosystèmes européens avec les talents et opportunités de marché de la région MENA. Notre stratégie de croissance est basée sur les partenariats, avec des acteurs en Europe et dans la région MENA. Dans le monde du numérique, le potentiel réside dans la capacité de créer un écosystème d’innovation et de partenaires. 

Betacube a l’avantage d’avoir opté pour une expérience 100% digitale, déjà bien avant le Covid-19. Notre capacité d’expansion n’est pas contrainte par un emplacement géographique. La roadmap des pays cibles sera définie en alignement avec nos partenaires investisseurs. 

Dans l’immédiat, notre priorité est de renforcer notre pipeline de startups et de les préparer pour une prochaine étape. Nous nous préparons pour être un partenaire de choix de corporates explorant une collaboration avec les startups et innovateurs de la zone MENA. 

Nous avons compris que vous vouliez donner une voix aux entreprises tunisiennes à l’international. Quel est le rang des startups en Tunisie et en Afrique sur le long terme ?

Les startups de la région MENA et de l’Afrique seront celles qui vont résoudre les vrais défis de l’économie et de la société, grâce à leurs business modèles, leurs capacités technologiques et leur agilité. Cependant, ces startups ne seront efficaces que si les entreprises et les gouvernements arrivent à trouver les bons modèles de collaboration. Pour ce faire, il faut itérer et tester, il n’existe pas un bon modèle de collaboration. La créativité est permise et encouragée dans les écosystèmes d’innovation vu qu’il s’agit d’un basculement complet de paradigme, en innovant on n’arrache pas de parts de marché à la compétition comme dans l’économie classique, en innovant on crée de nouveaux marchés.

Ma mission personnelle est de créer des ponts entre la Tunisie et d’autres économies et écosystèmes. En tant que Betacube, nous avons l’ambition et l’intention de développer des stars de l’innovation et du business numérique qui puissent s’exporter en Europe ou en Afrique, indépendamment de leur business modèle, nature de l’innovation et marché cible. 

Les barrières géographiques disparaissent dans l’ère du numérique, seules les barrières juridiques protègent artificiellement des marchés comme les nôtres, mais plus pour longtemps. Nous espérons que les entrepreneurs tunisiens auront l’opportunité d’investir leur énergie et créativité dans leur business plutôt que dans la recherche de workarounds pour surmonter les barrières juridiques.

Quelle est la vision future d’Amel Saidane ?

Je vois une Tunisie qui s’est trouvée une place de choix dans la nouvelle économie mondiale du numérique, avec un positionnement différencié et des talents qui proposent des solutions aux problèmes de l’entreprise et de la société, une Tunisie avec une Brand associée à l’innovation et la créativité, digne de son peuple et de sa jeunesse. Développer davantage ces nouvelles entreprises et construire des écosystèmes capables de s’adapter à ce challenge est notre priorité. 

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here