Ali Lahiouel : «Notre maître mot : c’est l’innovation…»

0
903
Ali Lahouel DG de la STB Bank

Entretien avec Ali Lahiouel, Directeur Général Adjoint de la STB Bank

Durant ces dernières années, la STB Bank a réaffirmé sa position compétitive en affichant une importante progression de ses agrégats économiques et financiers. Cependant, la crise du COVID-19 qui a bouleversé tous les paramètres de l’activité économique, a imposé un arbitrage délicat entre les exigences du soutien à l’économie et la volonté de préserver la performance de la banque qui a surmonté, tout de même, plusieurs défis en continuant sa lancée de prospérité.

M. Ali Lahiouel, nouveau Directeur Général Adjoint de la STB Bank, pur produit de l’établissement et ayant fait sa carrière en particulier dans la sphère du financement à la faveur de ses multiples qualifications académiques et professionnelles, nous livre sa vision, à cet effet. Interview…

Après une année 2019 où la banque a battu tous les records, quelles seront vos performances en 2020 compte tenu du contexte difficile sur le plan sanitaire et économique du pays ? 

Sous différents angles, 2019 a été une année d’actions et de projets ambitieux pour la STB Bank, inspirés par un maître-mot : l’innovation, qui nous accompagne dans toutes nos approches, dans la démarche amorcée avec succès de digitalisation globale de nos process, la conception des produits et dans notre manière de travailler, d’une manière générale. 

Dans ces sillages, la STB Bank a arrimé, en termes de continuité, son activité durant l’année 2020 sur deux fondements, le premier consiste au soutien de l’économie nationale et le second s’articule autour de la recherche de voie de consolidation de ses assises financières et de rentabilité.

Cette démarche a, à notre sens donné ses fruits. Au fait, sur les six premiers mois de l’année 2020, le produit net bancaire s’est stabilisé à 278,9 millions de dinars (MD). La banque a dégagé un résultat d’exploitation semestriel de 120,8 MD, contre 86,5 MD à fin juin 2019. Ainsi, à la fin du premier semestre 2020, le bénéfice était de 65 MD, contre 60,4 MD à fin juin 2019, soit une amélioration de 7,7%.

Les indicateurs d’activité et de performance de la banque à fin septembre 2020 ont été également florissants du fait qu’ils étaient marqués par un produit net bancaire qui s’est accru de 17,3 MD soit 4,39 % et ce, par rapport à la même période de l’année précédente pour se situer à 411 MD. 

Les crédits nets à la clientèle ont signé, à leur tour, une progression de 981.9 millions de dinars ou 12.98 % pour s’établir à 8.546.2 MD. Les dépôts de la clientèle ont enregistré, aussi, une avancée de 867.4 MD ou 12.49 % entre septembre 2019 et septembre 2020.

Afin de soutenir les acteurs économiques durant la crise du « Covid 19 » la STB a mobilisé plus de 300 millions de dinars, Revenons avec plus de détails sur votre contribution à l’effort national de lutte contre cette pandémie ?

Le chiffre de 300 MD avancé au titre de la mobilisation par la STB Bank au profit des entreprises impactées par la crise de Covid-19 a été arrêté à mi-juillet dernier. Actuellement, on dépasse de loin cette enveloppe.

Il s’agit, en fait, de mobilisation de crédits de Trésorerie COVID et d’avances sur comptes courants, touchant des milliers de relations.

Concernant les crédits de Trésorerie, la STB traite un grand nombre de dossiers de financements sollicités dont une partie qui n’est pas toujours éligible à la garantie de la Société Tunisienne de Garantie (SOTUGAR). L’objectif de la mobilisation de ces financements est de soutenir les agents économiques, en ces moments de défis marqués par les répercussions de la crise sanitaire Covid-19.

En outre et en synergie avec les mesures réglementaires, la banque a mis en place, depuis la première vague de la crise sanitaire une cellule d’assistance et un comité COVID pour répondre rapidement aux demandes de ses clients avec des mécanismes de déblocage souples.

En outre et avant même la progression de la pandémie en Tunisie, la STB Bank était consciente, qu’elle n’est en aucun cas une institution de profit, au sens simpliste du terme, pour faire des soucis de croissance un objectif ultime et ce, au détriment de sa responsabilité durable, citoyenne et sociétale. 

Ainsi, le management de la crise sanitaire est fait à la fois à travers des actions externes pour les clients et les parties prenantes et internes au profit des collaborateurs. 

Particulièrement en externe, plusieurs mesures ciblées et rapides sont constamment mises en œuvre pour répondre en particulier aux besoins exceptionnels des clients sur l’axe de la gestion de leur trésorerie.

Sur les crédits existants, la banque traite de manière dynamique les engagements des clients impactés par la crise sans frais supplémentaires. Pour les besoins de trésorerie immédiats, une palette de solutions a été mise en œuvre avec des formalités allégées. Par ailleurs, les demandes de financement des clients professionnels et TPME résultant de la crise ont été prises en charge sous des délais très court avec l’offre de financements dédiés.

L’année 2020 a été également marquée par l’obtention du prix de la meilleure transformation digitale lors des «Transformers Awards ». Qu’elle est la portée de cette distinction et qu’elles sont les grands axes de cette transformation ? 

La STB a été doublement primée par les prix « Transformation » et « Solution & Parcours Client » le 31 janvier 2020 lors de la tenue de la troisième édition des «Transformers Awards ». Le premier prix a été décerné à la banque au titre de la meilleure transformation agile et intégrée, et le deuxième lui a été octroyé pour la solution « DigiCarte ». 

Le rapport du jury a évoqué à cet effet, que la STB travaille sur la transformation digitale en s’appuyant sur des ruptures et des changements mobilisateurs qui visent quatre dimensions.

Il s’agit, à cet égard de la dimension stratégique par la centration sur les clients internes et externes et la mise en place des démarches Agile & Lean et l’innovation ouverte, la dimension humaine par le développement et l’intégration des compétences dans l’écosystème, la dimension organisationnelle par la place qu’occupe le digital et les Data dans l’organisation et la dimension technologique par l’utilisation du Mobile, la concrétisation du concept des accès Omni-canaux, la Plateformisation et une architecture ouverte se basant sur l’open Banking, la Data Analytique et l’Intelligence Artificielle.

Toujours est-il, l’objectif de la STB Bank est de continuer à offrir des parcours clients enrichis et de rehausser le parcours client jusqu’à l’enchantement. 

Bien entendue, cette transformation amplement réussie se fait à travers l’implication de tout le personnel pour s’adapter aux nouveaux modèles et l’engagement de la Direction Générale en tant que Leader qui fixe le cap, la DSI en tant qu’accélérateur de la transformation numérique, les Directions Métiers par leur retour d’expérience et la Direction du Capital humain pour le soutien du changement à partir de sa proximité.

Vous portez aussi un projet dit de la banque exponentielle, A quel impératif répond-il et quel en sont les bénéficiaires ? 

Depuis quelques années, la STB Bank a entamé une démarche de transformation globale : humaine, commerciale et de ses systèmes d’information la mettant au cœur des attentes socio-économique combien même cruciales pour réussir la transition de la Tunisie sur un itinéraire de croissance inclusive et durable.

La démarche a été couronnée de succès au vu d’indicateurs qui la place au podium du secteur mais la banque a surtout pu maintenir le cap en tant que banque citoyenne et responsable en signant dernièrement le pacte mondial des nations unis au titre duquel, elle adhère aux objectifs du millénaire, celles du développement durable (ODD). 

La STB Bank a organisé un événement fort important en juillet dernier revêtant un caractère unique en termes d’innovation ouverte et de traçage d’un nouveau modèle relationnel entre la STB Bank et les acteurs économiques et consiste en  le démarrage d’un projet fédérant la banque et plusieurs partenaires en brassant l’intelligence collective et l’esprit de collaboration participative.

Il consiste en l’aide des entreprises à adopter des nouveaux modèles d’affaires via la technologie à l’instar du blockchain et de la plateformisation digitale garants de la migration vers des modèles effectivement équitables et transparents. En parallèle, le projet appuie la structuration des efforts des entreprises pour gérer leurs activités financières et les cœurs de métiers, différemment. 

Ceci se fait dans le cadre de tout un écosystème intégré qui mise sur l’ouverture à l’innovation (Open Innovation) notamment à travers les startups, les fintechs, les technopoles, etc.

Dans un contexte collaboratif, ce projet a été baptisé « (Network Economic Organization), ou NEO, la banque exponentielle ».

Le tourisme a été le premier secteur sur lequel le travail a été entamé. Ce choix n’est en aucun cas fortuit, du fait des défis qu’il est appelé à relever.

Il s’agit, dans ce cadre, de deux objectifs principaux voire même phares, le premier s’articule autour du fait que le projet vise à mettre la technologie au service du tourisme qui se transforme en construisant, à juste titre, des offres innovantes dans les sillages d’un prototypage adéquat.

Le deuxième objectif recherché est bâti sur la définition claire du rôle de la STB Bank dans la transformation des acteurs du tourisme ce qui correspond, précisément, en la création de l’écosystème.

Globalement, on ne peut actuellement songer à l’avenir de la Banque sans y intégrer une vision globale de notre pays, pour corréler nos performances à celles de la Tunisie. 

C’est avec cette conviction que les choix de la Banque sont façonnés pour aller au-delà d’une stratégie d’entreprise, en inscrivant les démarches de la STB Bank dans une responsabilité à la fois économique, sociétale et civique.

Engagement économique, promotion de l’inclusion financière et éthique sont aujourd’hui des impératifs à prendre en compte pour pérenniser les activités de la banque et développer une véritable culture de l’impact positif, jusqu’aux projets de financements et d’investissements. 

Propos recueillis par : Hatem Toulgui

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here