AHK Tunisie : «Malgré tous les défis, les entreprises allemandes continuent à avoir des projets d’investissement en Tunisie»

0
460

Interview avec Jörn Bousselmi, DG-AHK Tunisie.

Pouvez-vous nous dire un mot sur les activités de l’AHK et ses projets ?

La Chambre Tuniso -Allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK Tunisie) fait partie du réseau mondial des Chambres de l’Industrie et du Commerce Allemandes à l’étranger (AHK) qui promeut les relations bilatérales sur 140 sites dans 92 pays. En tant que représentant officiel de l’économie allemande, l’AHK Tunisie est soutenue par le ministère fédéral allemand de l’économie et de la protection du climat (BMWK).  

L’AHK Tunisie propose des études de marché et des informations, la recherche de partenaires commerciaux, la recherche de personnel performant, le conseil en investissement, des voyages d’information et B2B, des conférences, des séminaires et des événements aussi bien pour les sociétés allemandes que les sociétés tunisiennes. Nous informons, organisons, mettons en relation et conseillons.

L’AHK Tunisie s’investit pour les intérêts communs de ses 850 sociétés membres en organisant des évènements de networking ainsi que des réunions avec les ministères et les autorités concernées et en attirant l’attention sur la situation, les activités et les préoccupations ainsi que les propositions de ses membres pour contribuer à ce que la Tunisie puisse maintenir et développer davantage son attractivité en tant que partenaire commercial et en tant que site d’investissement.

Pour l’année 2022 et grâce aux 45 collaborateurs de l’AHK Tunisie, nous continuons à mettre l’accent sur les opportunités qu’offre la Tunisie dans les énergies renouvelables et l’hydrogène. L’AHK Tunisie a lancé des groupes de travail sectoriels dans les domaines de la santé, du numérique, des startups, de l’automobile, de la logistique, du textile et de l’Afrique, afin de continuer à apporter son soutien concret aux besoins des entreprises et d’être une force de proposition auprès des ministères et autorités concernées de nos deux pays.

Un focus est également mis sur nos jeunes en Tunisie. A ce titre et en coopération avec la GIZ et les autres partenaires nous sommes très actifs dans la formation professionnelle notamment dans le secteur du textile et de l’habillement. A travers le Centre d’Orientation et de Reconversion Professionnelle (CORP), nous sommes très engagés dans la reconversion professionnelle des chercheurs d’emploi et l’intégration au marché de travail.

Qu’en est-il des entreprises allemandes installées en Tunisie ?

Les entreprises allemandes se classent régulièrement parmi les 3 premiers investisseurs étrangers en Tunisie. 

Beaucoup sont des entreprises familiales avec une envergure internationale et un engagement solide qui s’inscrit dans la durée. Plus que 280 entreprises allemandes, tous secteurs et activités confondus, assurent plus de 80.000 emplois directs en Tunisie. 

Durant les deux dernières années et pour les prochaines années à venir, il y a des réalisations et des projets d’investissements allemands aussi bien dans les secteurs classiques de la confection de câbles, l’électronique, le textile et l’habillement que dans la plasturgie, la santé et de plus en plus dans le digital et l’IT. 

Nous constatons davantage des activités à haute valeur ajoutée avec un personnel de plus en plus qualifié.

Ceci prouve de réelles opportunités qu’offre la Tunisie aux investisseurs allemands.

Malgré tous les défis, les entreprises allemandes continuent à avoir des projets d’investissement en Tunisie. L’Allemagne est donc un partenaire jusqu’à présent patient, fiable et engagé, non seulement dans le cadre de la coopération économique générale, mais aussi et peut-être même avant tout à travers l’engagement du secteur privé et des entreprises.

Face à la situation actuelle du pays, qui pourrait susciter des inquiétudes, comment pourrait-on inciter les entreprises allemandes à investir en Tunisie ?

Nos enquêtes annuelles sur la situation et les perspectives des entreprises allemandes en Tunisie montrent également que l’environnement des affaires et l’attractivité de la Tunisie doivent continuellement s’améliorer face à la concurrence régionale et mondiale dont disposent les investisseurs étrangers. 

Ceci concerne notamment l’infrastructure portuaire, les démarches administratives, la douane, la réglementation des changes, la fiscalité et la concertation des différents acteurs publiques pour un soutien efficace des investisseurs étrangers et tunisiens. Bien évidemment les grands bouleversements et les incertitudes qu’a apporté la pandémie notamment sur les marchés internationaux constituent des défis majeurs pour les entreprises allemandes déjà installées et les investisseurs potentiels en Tunisie. Mais la Tunisie a également l’opportunité de profiter et de saisir la tendance du Nearshoring. Des avantages concrets, une stabilité réglementaire, la stabilité fiscale, l’efficacité de l’administration et l’agilité des acteurs concernés pour offrir un soutien efficace aux entreprises peuvent contribuer à placer la Tunisie dans le peloton de tête de la course aux investisseurs.

Face à des finances publiques plus que tendues, la Tunisie continue à miser sur la patience et le soutien des bailleurs de fonds internationaux, tout en préparant des réformes nécessaires.

L’économie privée espère ainsi une nette amélioration de l’environnement général et notamment une reprise des débouchés mondiaux pour que l’industrie tunisienne, y compris les investisseurs allemands, et les exportations tournent à nouveau à plein régime.

L’AHK Tunisie est ainsi activement en contact et en échange continu avec les ministères ainsi que les fédérations sectorielles. Ensemble avec nos multiples partenaires nous œuvrons pour promouvoir la Tunisie et attirer des investisseurs, notamment Allemands.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here