Afrique : La transition énergétique pourrait générer une amélioration de l’économie de 6,4% d’ici 2050

0
1054

L’agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) et la Banque africaine de développement (BAD), vient de dévoiler leur rapport intitulé « Analyse du marché des énergies renouvelables : Afrique et ses régions » (Renewable Energy Market Analysis: Africa and Its Regions ).

Ce rapport présente les opportunités qui s’offrent à l’Afrique, tout en reconnaissant les défis auxquels le continent est confronté. Il trace la voie vers un système énergétique basé sur les énergies renouvelables et montre que la transition promet des gains substantiels en termes de PIB, d’emploi et de bien-être humain dans chaque région du continent.

D’après cette l’étude, « un système énergétique centré sur les énergies renouvelables peut aider à résoudre de nombreux défis sociaux, économiques, sanitaires et environnementaux de l’Afrique ».

Ainsi, un cadre politique intégré construit autour de la transition énergétique pourrait apporter une vague de nouveaux investissements dans l’énergie durable en Afrique et générer une amélioration de l’économie de 6,4% dans la région d’ici 2050 ».

Le rapport montre également que l’Afrique est extraordinairement diversifiée et prospère de manière significative grâce au développement permis par les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables sont essentielles pour surmonter la pauvreté énergétique, fournir les services énergétiques nécessaires sans nuire à la santé humaine ou aux écosystèmes, et permettre une transformation des économies en faveur du développement et de l’industrialisation.

D’après cette étude, une grande partie de l’Afrique est jusqu’à présent restée à l’écart de la transition énergétique :

  • Seuls 2% des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables au cours des deux dernières décennies ont été réalisés en Afrique, avec des disparités régionales importantes,
  • Moins de 3 % des emplois mondiaux dans le domaine des énergies renouvelables se trouvent en Afrique,
  • En Afrique subsaharienne, le taux d’électrification est resté stable à 46 % en 2019, 906 millions de personnes n’ayant toujours pas accès à des combustibles et des technologies de cuisson propres.

Néanmoins, le continent possède un énorme potentiel :

  • L’Afrique dispose d’un vaste potentiel de ressources dans les énergies éolienne, solaire, hydraulique et géothermique et la baisse des coûts met de plus en plus les énergies renouvelables à portée de main,
  • L’Afrique centrale et australe dispose d’abondantes ressources minérales essentielles à la production de batteries électriques, d’éoliennes et d’autres technologies à faible émission de carbone
No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here