Afreximbank projette d’ouvrir un centre régional en Tunisie

0
187

Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), s’est entretenu avec Benedict Oramah, Président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank).

Lors de cette réunion, en présence de Haythem Maayerji, Vice-Président de l’Afreximbank, Hafedh Ben Afia, Chef de la région Afrique du Nord, et des hauts cadres de la BCT, les deux parties ont exprimé leur volonté de renforcer les relations bilatérales et de développer des partenariats stratégiques.

Soutenir les talents africains

Les échanges ont également porté sur la valorisation de la diaspora africaine, la création d’un écosystème favorable à l’émergence de talents, et le renforcement de l’attractivité économique des pays d’origine, rapporte un communiqué de la BCT.

Fethi Zouhair Nouri a souligné l’importance de soutenir les talents africains par des initiatives facilitant leur intégration et leur contribution au développement économique de leur pays d’origine, affirmant qu’il est crucial de « croire en l’Afrique et son potentiel énorme ». Pour sa part, Benedict Oramah a précisé que l’Afreximbank travaille avec des partenaires internationaux pour créer un programme spécifique pour la diaspora africaine.

Financement des projets clés de développement

Les discussions ont également abordé les moyens de financement innovants pour les projets de développement dans les secteurs de la transition énergétique et de la durabilité en Tunisie. Fethi Zouhair Nouri a présenté les opportunités et défis dans ces domaines, soulignant la nécessité d’un soutien substantiel de l’Afreximbank pour réaliser les ambitions de la Tunisie en matière de croissance verte. « Nous aurons besoin de tous nos partenaires pour soutenir l’ambition de la Tunisie à travailler sur des solutions pérennes », a-t-il affirmé.

Benedict Oramah a réitéré l’engagement de l’Afreximbank à soutenir activement les projets de développement en Tunisie, un membre historique de l’institution. « Vous pouvez compter sur l’Afreximbank. Les relations avec la Tunisie sont dans une nouvelle dynamique positive de coopération », a-t-il insisté, ajoutant que le modèle de financement de l’Afreximbank pourrait s’adapter aux besoins de la Tunisie. L’ouverture prochaine d’un centre régional à Tunis souligne l’importance stratégique de cette initiative pour renforcer les liens avec la Tunisie.

Les discussions ont également couvert les opportunités offertes par le « Système de Paiement et de Règlement Panafricain » (PAPSS), dont la BCT est membre. Les deux parties ont convenu d’explorer les possibilités pour améliorer les opérations de paiement en Afrique et tirer parti des avantages de cette infrastructure financière transfrontalière.

Les dirigeants ont convenu de poursuivre leurs échanges et de collaborer étroitement pour atteindre les objectifs discutés, ouvrant la voie à une coopération renforcée et bénéfique, favorisant ainsi un développement économique durable et inclusif pour la Tunisie et l’ensemble de la région africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here