Adoption de la loi de finances complémentaire

0
363
loi de finances complémentaire

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté dans la journée du mercredi 21 novembre 2018, le projet de loi de finances complémentaires dans son intégralité. Les débats qui ont rythmé cette adoption se sont focalisés sur la nécessité de réformer le système des subventions qu’ils considèrent injuste et contradictoire avec les principes ayant alimenté sa mise en place.

Sur un autre plan, une multitude de députés estiment que le recours à une loi de finances complémentaires illustre la crise aiguë traversée par l’Etat et la société tunisienne. Ridha Chalghoum, ministre des finances et artisan de ce texte de loi considère de son coté que cette loi de finances complémentaire vise à limiter le déficit budgétaire via le recours aux ressources propres de l’Etat. Le ministre a affirmé que la réduction de l’endettement ne pourra se faire qu’après la stabilisation du déficit budgétaire à 3%.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here