Accord pour financer le programme de résilience aux catastrophes

0
426

L’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque Mondiale ont signé un accord de financement avec le gouvernement tunisien, durant le dernier Haut Conseil de Coopération entre la France et la Tunisie qui s’est tenu le 3 juin 2021 à Tunis.

Ce programme vise à renforcer la gestion et le financement des risques de catastrophes et à améliorer la protection des populations et des biens contre les catastrophes, notamment climatiques. Le programme sera cofinancé par l’AFD à hauteur de 40 millions d’euros et par la Banque Mondiale (41,3 millions d’euros).

La Tunisie est particulièrement exposée à l’augmentation des risques naturels par le changement climatique. À la suite des inondations de Nabeul en septembre 2018, le gouvernement tunisien s’est mobilisé pour inscrire parmi les priorités nationales la définition d’un Programme National de Résilience aux Catastrophes et au Changement Climatique. 

L’opération proposée entend apporter un appui direct à ce Programme gouvernemental, sur une période de cinq ans (2021-2026), à travers : 

  • Le soutien aux efforts du gouvernement pour réduire les risques d’inondation dans certaines villes côtières particulièrement exposées, en investissant dans des projets d’infrastructure à petite échelle et via la mise au point de formations dédiées à la réduction du risque inondation ; 
  • L’amélioration de la préparation aux risques en soutenant les services hydrométéorologiques et en renforçant les capacités au niveau national et régional de préparation et de réponse aux crises, y compris en renforçant les systèmes d’alerte précoce ;
  • La mise en place de mécanismes de protection financière pour protéger les citoyens tunisiens contre les répercussions financières des catastrophes naturelles. Ces mécanismes combinent des instruments financiers publics avec des solutions assurantielles issues du secteur privé ;
  • L’amélioration de la coordination institutionnelle et le renforcement d’un cadre juridique adapté à la gestion des risques de catastrophes. 

En complément du prêt de 40 millions d’euros, l’AFD soutiendra le gouvernement tunisien dans la mise en œuvre du Programme National de Résilience aux Catastrophes et au Changement Climatique par une subvention de 1,5 million d’euros.

L’Ambassadeur de France en Tunisie M. André Parant a indiqué que « les inondations qui ont si durement frappé la ville de Nabeul et ses habitants en 2018 ont marqué les esprits. Ces événements rappellent les risques catastrophiques auxquels la Tunisie et le monde sont exposés de manière croissante, notamment en raison du dérèglement climatique. Je me félicite vivement que la France, à travers l’AFD, et la Banque mondiale puissent ensemble appuyer la stratégie très concrète du gouvernement pour renforcer la résilience des populations face à ces aléas catastrophiques », 

Pour sa part, le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) de Tunis M. Yazid Safir a précisé qu’ « avec son Programme National de Résilience aux Catastrophes et au Changement Climatique la Tunisie investit avec détermination dans la réduction et la prévention des risques catastrophiques, une stratégie qui est, de nombreuses simulations le démontrent, bien plus efficace et moins coûteuse que la simple reconstruction »

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here