KfW -Tunisie : 315 millions d’euros pour la gestion des ressources en eau, l’assainissement et l’énergie éolienne

0
332

Des accords de financement de 315 millions d’euros, dont plus que la moitié sont sous forme de dons, ont été signés entre la Banque Allemande de Développement, KfW et les représentants du Gouvernement Tunisien mercredi 21 décembre et jeudi 22 décembre 2022 au siège du ministère des Affaires Étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger.

La cérémonie de signature, qui a eu lieu le 22 décembre, s’est déroulée en présence de son Excellence l’ambassadeur de l’Allemagne M. Peter Prügel ainsi que M. Jean-Pierre Sacaze, Chef de Section Inclusion sociale et Développement durable à la Délégation de l’Union Européenne.

Les accords visent à mettre en place des programmes dans les domaines de la gestion des ressources en eau, de l’assainissement et de l’énergie éolienne.

 

« Ces signatures viennent dans un moment ou la Tunisie traverse une longue période difficile de sécheresse et se retrouve affrontée à un vrai stress hydrique. Les projets signés aujourd’hui reflètent les solutions diverses pour l’adaptation aux changements climatiques, notamment la protection des ressources en eau encore disponible, la mobilisation des ressources non conventionnelles comme les eaux usées et le captage et la conservation des eaux à l’aide des barrages pour un transfert des ressources en eau vers le centre du pays pour servir davantage la population déprivée en eau.», a déclaré Mme Beate Richter, la Directrice Résidente du Bureau de la KfW en Tunisie. Ces programmes s’ajoutent à la longue liste des projets dans différents secteurs inscrits dans le cadre de la coopération financière entre la République Tunisienne et la République Fédérale d’Allemagne. Le portefeuille actuel en cours d’implémentation s’élève à environ 1,6 milliards d’euros.

Au total 265 millions d’euros sont accordés au ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche (MARHP) pour la réalisation des programmes suivants :

  • 204,55 millions d’euros y inclus un don de l’UE à hauteur de 39,85 millions d’euros pour le programme de Stockage, de Transfert et de Protection contre les inondations (STPCI) dont l’objectif est la promotion du développement socio-économique des zones défavorisées en Tunisie et l’amélioration de la résilience climatique grâce à une gestion de l’eau plus efficace, prospective et durable.
  • 37,94 millions d’euros sous forme don y inclus un don de l’UE à hauteur de 14,94 millions d’euros pour la mise en œuvre de la deuxième phase du projet de Développement Agricole et Rural Autour des Lacs Collinaires (DARAL). Ce programme vise à améliorer la disponibilité de l’eau ainsi que la gestion intégrée des ressources naturelles dans des gouvernorats de Kasserine, Jendouba et Siliana, afin de contribuer à la résilience aux changements climatiques.
  • 0,4 millions d’euros de don sont dédiés pour le projet d’Amélioration du Taux de Desserte en Eau Potable dans le milieu Rural du Gouvernorat de Béja (AEP Beja).
  • 11,95 millions d’euros de don de l’UE pour le Co-financement du Programme d’Amélioration des Performances dans les réseaux de la SONEDE (PAP)et qui vise la réduction des pertes en eaux dans les réseaux de la SONEDE dans les 7 districts du centre et du sud de la Tunisie (Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid, Gafsa, Gabes, Médenine, Tataouine). Ainsi que 0,5 millions d’euros de don pour une étude technique.
  • Un financement de 10 millions d’euros pour le projet de réhabilitation et d’extension de la capacité du canal de Laaroussia qui alimente les périmètres publics irrigués (PPI) de la Basse Vallée de la Medjerda. La modernisation de ce canal, réalisé depuis 60 ans et qui alimente un périmètre public irrigué de 27000 ha s’avère une nécessité primordiale pour préserver les PPI existants, d’en améliorer les conditions d’exploitation et de gestion et d’assurer la continuité des activités agricoles en irrigué pour une utilisation plus rationnelle et durable des ressources en eau disponibles.

20 millions d’euros sont mis à disposition de l’ONAS pour la mise en œuvre des programmes suivants :

  • Programme d’Assainissement de 10 moyennes villes II avec une enveloppe de 15 millions d’euros. Ce programme concerne la réhabilitation et l’extension des réseaux d’assainissement existantes et la construction de stations d’épuration (STEP) pour épurer les eaux collectées dans 12 villes ou groupes de villes de tailles moyennes de différentes régions de la Tunisie dont certaines comptent parmi les plus défavorisées.
  • 5 millions d’euros pour le Programme de Réhabilitation et Extension des Stations d’Epuration et des stations de Pompage III (STEP III) qui sert comme contribution à la protection des ressources en eaux souterraines et de surface avec une mesure d’accompagnement, qui se focalise sur l’augmentation du taux de réalisation des eaux usées traitées afin de mettre en valeur cette ressources d’eau non conventionnelle et de contribuer à l’adaptation au changement climatique et à la protection des ressources.

29,8 millions d’euros sont accordés à la société tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG) pour le projet Repowering Sidi Daoud – Etape A. Le Projet consiste au démantèlement des anciennes éoliennes en fin de vie de l’étape A et l’installation d’une nouvelle capacité maximale entre 29 – 33 MW. L’objectif du Projet est de puiser du potentiel éolien du site pour augmenter la capacité de production électrique d’une manière efficace, écologique et sociale, et réduire les émissions de CO2 pour contribuer à l’accélération de la transition énergétique en Tunisie.

La KfW a signé ces contrats pour le compte du Gouvernement Fédéral Allemand. Elle soutient les réformes, les infrastructures et les systèmes financiers pour une croissance économique socialement équitable et respectueuse de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here