30 ans d’actions en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des tunisiennes et des tunisiens

0
248

Ce mercredi 12 octobre, à Jendouba, en présence de Messieurs André PARANT, Ambassadeur de France en Tunisie, de Samir KOUKA, Gouverneur de Jendouba et de Madame Sarra ZAAFRANI, Ministre de l’Equipement et de l’Habitat, l’Agence française de développement (AFD) fête ses 30 ans d’actions en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des Tunisiennes et des Tunisiens.

Pourquoi fêter les 30 ans de l’AFD à Jendouba ?

Dans le cadre d’un programme ambitieux déployé sur tout le territoire tunisien, l’AFD, la Banque Européenne d’Investissement (BEI)et l’Union européenne, en partenariat avec le Ministère de l’Equipement et de l’Habitat, ont soutenu la réhabilitation de plus de mille quartiers informels dans toute la Tunisie. Venant de terminer le projet de réhabilitation du quartier Ettatouer, l’AFD a voulu saisir cette opportunité pour présenter au grand public et aux décideurs le nouveau visage de ce quartier de Jendouba, désormais doté d’infrastructures de base,d’un parc municipal et d’équipements socio-culturels : salles de sport et terrains de quartier, espaces multidisciplinaires et de loisirs…

Le groupe AFD au service du développementde 115 pays

Institution financière publique et solidaire, le groupe AFD, fondé en1941 sous le nom de Caisse Centrale de la France Libre (CCFL), rebaptisée Agence française de développement en 1998,est l’acteur central de la politique de développement de la France. Elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.

Intervenant dans de nombreux secteurs – financier, énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation -, le groupe AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun.

Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations unies en 2015.

En 2021, le groupe AFD a octroyé plus de 12,1 milliards d’euros de financement pour la réalisation d’environ 1000 projet as fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays partenaires. Environ la moitié de ces financements ont concerné le continent africain.

Le groupe est composé de :

  • L’Agence française de développement, en charge du financement du secteur public et des ONG, de la recherche et de la formation sur le développement durable.
  • PROPARCO, filiale dédiée au financement du secteur privé
  • Expertise France, (entrée dans le groupe le 1er janvier 2022), l’agence française de coopération technique. La Tunisie est le plus important pays d’intervention d’Expertise France dans le monde ; elle y déploie plus de 70 experts.

Depuis 30 ans, le groupe AFD améliore les conditions de vie des Tunisiennes

Le champ d’action et les niveaux d’engagement du groupe AFD ne font que croître depuis l’implantation du groupe AFD en Tunisie en 1992. Les engagements cumulés depuis 1993 atteignent 4 milliards d’euros pour des projets concernant le secteur privé (17,5%), l’eau et l’assainissement (16,3%),le développement urbain (15,9%),la gouvernance de l’Etat (12,6%), l’éducation et la formation professionnelle (8,5%), l’agriculture et la pêche (7,3%), l’énergie (6,8%),le transport (5,4%), l’environnement et la biodiversité (4,7%), la santé (4,7%) et la société civile (0,3%).

Ces engagements sont déclinés sous une large palette d’outils financiers, composée de prêts concessionnels, de subventions, de garanties, de participations et de conversions de dettes.

Depuis 1992, le groupe AFD a construit un réseau gagnant de partenariats avec les administrations publiques et les entreprises publiques, les élus, les organisations professionnelles, les entreprises et la société civile. Souhaitant répondre aux besoins et aux demandes de ses partenaires, la coopération toujours plus dense permet d’accompagner les principales réformes et les grands chantiers institutionnels, ainsi que les politiques d’investissement de la Tunisie pour soutenir son développement social et économique.

Quels sont les différents projets en cours financés par l’AFD ?

  • 527 M€ de projets en cours concernent l’agriculture, l’eau, l’assainissement et l’environnement. Il s’agit d’un des secteurs historiques d’intervention de l’AFD les plus importants. En 30 ans, les financements de l’AFD ont permis de moderniser 10 000 exploitations agricoles et de raccorder des centaines de milliers de foyers tunisiens aux réseaux d’eau potable et d’assainissement.

 

  • 450 M€de projets en cours concernent les infrastructures (transport, énergie, numérique). En 30 ans, les financements de l’AFD ont permis de construire ou de rénover plusieurs dizaines de kilomètres de lignes ferrées (TGM, projet RFR), de construire deux centrales photovoltaïques (sud tunisien) et plusieurs parcs éoliens (Bizerte), de raccorder plusieurs localités au réseau de transport de gaz naturel de la STEG.

 

  • 489 M€ de projets en cours en faveur de la Gouvernance, de la santé et de la société civile comprenant des thèmes variés tels que la gouvernance et la réforme des entreprises publiques, les constructions hospitalières, l’e-santé et le soutien à plus de 24 initiatives de la société civile.

 

  • 278 M€ de projets en cours dans le secteur financier, l’appui au secteur privé, et au lien jeunesse et entreprenariat. En 30 ans, les financements de l’AFD ont joué un rôle majeur dans le développement de la microfinance en Tunisie ; en particulier le soutien à 6 institutions de microfinance a permis l’octroi de 170 000 microcrédits. Plus récemment, l’AFD appuie le développement de la finance verte avec plus de 113 M€ alloués aux investissements verts. L’AFD appuie également le secteur bancaire (via des lignes de crédit ou des garanties) pour renforcer son rôle de soutien aux investissements des PME. L’AFD soutient aussi la jeunesse et l’entreprenariat, 1400 start-ups ont été accompagnées et 400 financées.

 

  • 270 M€ de projets en cours en faveur du développement urbain et de la décentralisation. Il s’agit également d’un secteur historique d’intervention de l’AFD en Tunisie. En 30 ans, les financements de l’AFD ont contribué à la réhabilitation de 1130 quartiers précaires où résident 3,3 M habitants. Un tunisien sur quatre réside donc dans un quartier disposant de voirie, d’éclairage public ou d’un réseau d’assainissement grâce au soutien de l’AFD. Des lignes de crédit ont aussi été accordées pour le financement en prêt des investissements communaux et 39M€ de subvention ont été alloués par l’UE pour financer les investissements de 26 communes nouvellement créées.

 

  • 72 M€ de projets en cours dans le domaine de l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et l’emploi. En 30 ans, un quart des centres de formation professionnelle de Tunisie ont été construits ou rénovés grâce à des financements de l’AFD. L’AFD a financé la construction du campus de l’ENIB de Bizerte et initié nouveau projet de rénovation des ISET.

 

  • En parallèle, PROPARCO, la filiale de l’AFD, a déployé en Tunisie toute sa palette d’instruments financiers (dette, prise de participation, garantie) pour soutenir le développement du secteur privé.

 

  • Enfin, Expertise France en Tunisie cumule des projets en cours d’un montant de 123,7 M€ dans les secteurs de l’entreprenariat, des migrations, de la santé, du patrimoine et de la réduction des inégalités de genre.

 

 

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here