120 ème anniversaire de la Société Tunisienne des sciences médicales la plus ancienne société médicale en Afrique et dans le monde arabe

0
366

«Nous, Mohamed El Aziz Bou Attour, Général de Division, Premier Ministre de son Altesse Le Bey, […] Arrêtons : La Société des Sciences Médicales de Tunis est autorisée, à dater de ce jour. Tunis, le 16 avril 1902».

Ainsi, la société médicale la plus ancienne de la Tunisie et, probablement, de l’Afrique et du Monde Arabe est née au tout début du 20ème siècle.

Cette société, renommée depuis l’indépendance La Société Tunisienne des Sciences Médicales (STSM), fête cette année son 120ème anniversaire.

Une cérémonie dédiée à cette célébration est organisée le vendredi 2 décembre 2022 à l’hôtel Golden Tulip El Mechtel à partir de 16H et ce en marge de la tenue du 41ème Congrès National de Médecine.

La STSM qui regroupe tous les médecins tunisiens et étrangers exerçant en Tunisie a eu comme présidents de célèbres médecins, tels que Charles Nicolle ou Ernest Conseil au début du 20ème siècle. Le Docteur Mahmoud Matri était le premier président arabe tunisien juste après la fin de la 2ème Guerre mondiale. Après l’indépendance, elle a eu comme présidents tous les pionniers de la médecine tunisienne, tels que les Professeurs Amor Chadli, Zouhair Essafi, Hassouna Ben Ayed ou la Dr Tawhida Ben Cheikh.

L’une des premières actions de la STSM est l’édition du journal «La Tunisie Médicale» en 1903, soit une année après sa création. Ce journal n’a pas cessé depuis de paraitre sauf au cours de la 2ème guerre mondiale. Il représente ainsi la mémoire de la médecine tunisienne. Ce journal dans lequel publiaient Charles Nicolle ou Ernest Conseil, continue jusqu’à ce jour à porter à l’international la médecine tunisienne étant donné que c’est le seul journal médical tunisien et maghrébin et parmi les rares revues médicales de l’Afrique et du Monde Arabe, indexée dans les sites spécialisés en médecine.

A l’échelle Maghrébine, la STSM avait la charge d’organiser en alternance avec le Maroc et l’Algérie le Congrès médical Maghrébin depuis les années 70 du siècle dernier. Elle préside depuis cette époque le jury du prix du Président de la république tunisienne des sociétés maghrébines de médecine instauré par le Président Bourguiba.

La STSM qui honore aujourd’hui ses anciens présidents se projette dans l’avenir en modernisant son journal, La Tunisie médicale pour le mettre à niveau des standards internationaux des journaux médicaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here