Accueil / Transports

Régime FCR : Le Gouvernement Chahed Frappe un grand coup

Note des Lecteurs

Bien

Notez plutôt que Voter
3.80 ( 6 votes)

Sous la houlette de Youssef Chahed, le Chef du Gouvernement ce sont pas moins de trois ministres (Finances, Transport, Commerce ) qui ont paraphé le décret gouvernemental 236 daté du 13 mars 2018. Ce décret consacre désormais le principe d’incessibilité durant une année les véhicules importés par nos compatriotes résidant à l’étranger plus connu sous l’appellation FCR. Cette nouvelle disposition vient de paraitre dans le journal officiel du 16 Mars 2018. Désormais, les propriétaires de véhicules FCR vont devoir observer l’obligation de ne pas vendre leur véhicule avant une année. De plus ils auront à s’acquitter des taxes et impôts à hauteur de 25 % en fonction des cylindrés et des caractéristiques techniques. Il faut comprendre ici que ces véhicules passeront par une taxation techniques et commerciale comme c’est le cas des quatre roues importés par le circuit officiel des concessionnaires agrées.  

 

Cette mesure audacieuse aura pour conséquence d’asphyxier les sources d’approvisionnements du commerce parallèle tout en améliorant les recettes fiscales de l’Etat étant donné que le privilège fiscal des FCR est devenu la poule aux œufs d’or du marché noir. Il faut ici saluer l’effort entrepris par le gouvernement pour enrayer le commerce illégal de véhicules se chiffrant en dizaine de milliers de véhicules. Mais il faut également saluer l’effort de la Chambre Nationale des Concessionnaires Automobile – UTICA qui s’est fortement implique l’aspect salutaire de telles mesures pour notre économie.

 

La Rédaction


Réagir à cet article

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Entreprise.*