Accueil / A LA UNE / Événement

L'Egypte accueillera six chefs d'Etat et grands dirigeants africains

Note des Lecteurs

Notez plutôt que Voter
0.00 ( 0 vote)

Plus de 100 intervenants et 1 500 délégués pour discuter de l'intégration régionale et de la création d'emplois en Afrique.


LE CAIRE, Egypte, le 6 Déc. 2017 (ENTREPRISES MAGAZINE) - Le Président Abdel Fattah al-Sisi accueillera six Chefs d'Etat africains au Forum Afrique qui se tiendra cette semaine dans la belle ville balnéaire de Charm el-Cheikh, Egypte.


Le président guinéen, actuel président de l'Union africaine, participera au forum, de même que les présidents du Tchad, de la Côte d'Ivoire, du Rwanda, des Comores et de la Somalie. Le vice-président nigérian et le Premier ministre du Mozambique sont également attendus. Le Forum débutera par une Journée des jeunes entrepreneurs, au cours de laquelle 50 startups africaines présenteront leurs activités.


La première édition du forum a eu lieu en février 2016. Cette année, le programme comprendra deux tables rondes présidentielles, où les chefs d'entreprise discuteront ouvertement des politiques avec les présidents africains présents pour aider à créer un climat plus favorable aux entreprises. Les jeunes entrepreneurs joueront également un rôle important. Plus de 50 des entrepreneurs les plus brillants et les plus prometteurs du continent ont été invités à présenter leurs activités aux investisseurs et aux
fonds d'investissement dans une salle proposée par Asoko Insights.


Le Forum est organisé par le Ministère égyptien de l'investissement et de la coopération internationale et l'Agence régionale d'investissement du COMESA (RIA). Dr. Sahar Nasr, Ministre de l'Investissement et de la Coopération Internationale, a souligné l'importance d'une meilleure collaboration intra-africaine: « Le commerce intra-africain est un atout précieux pour la stratégie de croissance économique de l'Egypte et de l'Afrique ».


 Pour la stratégie de croissance égyptienne, le commerce intra-africain reste un facteur important: bien que les marchés européens et nord-américains dominent les activités commerciales de l'Egypte, nous sommes proches des marchés africains et nous avons des accords commerciaux avec les pays africains.


Afrique du Nord, en particulier le Maroc, l'Afrique de l'Est, en particulier le Kenya, l'Afrique du Sud et le Soudan », a déclaré le Dr. Sahar Nasr.


Heba Salama, directeur de RIA, a souligné la nécessité pour le secteur privé de concevoir des solutions innovantes: «Le secteur privé peut jouer un rôle important dans le déficit d'infrastructure de 93 milliards de dollars par an». Le McKinsey Global Institute estime que l'Afrique pourrait doubler sa production manufacturière en 10 ans, créant entre 6 et 14 millions d'emplois et stimulant la croissance du PIB de l'Afrique.


Le forum se déroulera du 7 au 9 décembre. Il accueillera les PDG et dirigeants de grandes entreprises, dont Isabel dos Santos, président du conseil d'administration d'Unitel Angola, Daniel Matjila, PDG de Public Investment Corporation, Dr. Ahmed Heikal, fondateur de Qalaa Holdings, Tony Elumelu, président UBA, et Vera Songwe, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique.


Réagir à cet article

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Entreprise.*