Nabhen BOUCHAALA - Président TAA Notre rôle est d’accom...

Note des Lecteurs

Notez plutôt que Voter
0.00 ( 0 vote)

Question 1 : Issue du secteur des composants automobiles et lancée depuis peu, en novembre 2016, en quoi consiste au juste, la mission de votre Association «Tunisian Automotive Association» TAA ?

 


D’abord, il faut savoir que bien avant le lancement officiel de notre Association TAA au mois de novembre 2016, nous avons pu fédérer, quelques mois, avant plusieurs entreprises spécialisées dans les composants parmi les 200 répertoriées, en vue d’accompagner le développement du secteur de l’industrie des composants automobiles en Tunisie. Notre objectif de regroupement au sein de TAA, consiste à mettre sur pied une collaboration effective et une véritable synergie entre les différentes entreprises du secteur de l’industrie automobile en Tunisie.

 

 

Notre vision s’inscrit également dans le rayonnement de nos activités à l’étranger et la coopération auprès de nos homologues opérant dans les marchés voisins voire européens. Je me réfère,  par exemple, qu’en marge de notre participation à la Foire de Hanovre en septembre 2016, nous avons pu signer un accord de coopération entre notre Association TAA et la Fédération Allemande de l’Industrie Automobile en vue d’élargir les expériences et nouer des futures projets de partenariat.

 

Dans une autre optique, notre Association TAA a pu contribuer à l’élaboration de la récente étude sur «Le développement de l’écosystème de l’automobile en Tunisie», réalisée dans le cadre du partenariat tuniso-allemand. De ces actions et, par tant d’autres participations aux manifestations que ce soit en Europe ou chez nos voisins de la Région, notre Association TAA est déterminée à accompagner le développement du secteur de l'industrie des composantes automobiles et avons, également, l’ambition de nous positionner en acteur clé pour encourager les implantations de nouvelles entreprises et drainer de nouveaux investisseurs en Tunisie.

 

 

Question 2 : Dans le cadre de cette feuille de route, quelle vision portez-vous du secteur des composantes automobiles en Tunisie, face aux défis imposés par l’offre sectorielle concurrentielle et attractive du voisin marocain ou de quelques pays subsahariens ?

 


Déjà en termes de référence, la Tunisie est classée parmi les premiers fournisseurs de l’Union européenne en faisceaux de câbles. Notre secteur regorge d’une main d’œuvre qualifiée et notre site est réputé par sa force d’adaptation et de reconversion dans la technologie Automotive. C’est ce qu’a démontré la récente étude sur le développement de l’écosystème de l’automobile en Tunisie.

 


Maintenant pour vous répondre, il est impératif de se pencher sur l’Avenir proche, en mettant en œuvre une stratégie de cluster qui s’adapte à l’évolution des technologies et qui répond à l’importance croissante des systèmes électriques des véhicules, lesquels selon les projections seront plus de la moitié équipés de systèmes d’électrification autre qu’ un moteur à combustion, d’ici 2050.

 


D’où réside notre approche TAA qui consiste à nouer des projets de coopération davantage orientés vers l’échange d’expertise, la formation, la recherche et le développement auprès de nos homologues occidentaux qu’asiatiques.

 


Et pour conclure, je dirais qu’au sein de notre Association TAA, nous avons la ferme conviction qu’avec une volonté commune appuyée par les instances publiques (Etat- Administration et Partenaires institutionnels et sociaux), notre secteur des composantes automobiles est capable de repositionner le site Tunisie en destination attractive.   

 


Réagir à cet article

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Entreprise.*