L’économie tunisienne sera sauvée par les Start-up !

Note des Lecteurs

Faible

Notez plutôt que Voter
1.82 ( 4 votes)

Depuis 6 ans, la Tunisie a été un grand champ d’expérimentation de la dérégulation sauvage et de «l’informalisation» des marchés intérieurs. Le recul de l’Etat dans certains secteurs, sans qu’il y ait une autorité de régulation, a conduit à l’effondrement du droit et a développé et entretenu des circuits parallèles qui constituent aujourd’hui une menace pour l’intérêt général. Il est temps d’en tirer les leçons et préparer un plan de réintégration par l’économie du savoir, tout en s’adaptant à la nouvelle donne sociétale, technologique, politique, locale et internationale.

Dans ce contexte chaotique, une nouvelle génération d’entrepreneurs est en train de voir le jour en Tunisie. Elle est inventive, adaptative, branchée technologie et ouverte sur le monde. Elle constitue le fer de lance de l’essor économique de notre pays. Trois phénomènes contingents affirment cette nouvelle réalité, à savoir :

  • La mise en place d’une industrie de l’incubation. Avec Carthage Business Angels et Wiki Start-up, nous avons été les premiers à industrialiser le processus de création de start-up. Aujourd’hui, le marché compte une dizaine d’incubateurs privés et, cela ne fait que commencer.
  • La mise en œuvre imminente du plan Digital Tunisia 2020 qui va créer une dynamique sans précédent dans le marché des TIC. Nous militons pour qu’une grande part soit réservée aux Start-up tunisiennes, afin d’optimiser l’impact sur l’emploi de compétences locales.
  • La préparation d’un cadre juridique spécifique de la Start-up Digitale, portée par la société civile et qui est annonciateur d’un régime favorable au développement de l’économie du savoir.

Avec une gouvernance en mode PPP sur l’écosystème entrepreneurial en Tunisie, nous serons en mesure d’amplifier le mouvement et créer des centaines de Start-up par an. C’est l’objectif de l’initiative Tunisia500 qui a été annoncée lors du Forum de la Finance Alternative, fin 2016. Les acteurs les plus influents ont déjà rejoint le mouvement et seront les témoins associés de cette impressionnante transition vers le numérique de l’économie tunisienne.


Réagir à cet article

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Entreprise.*